online discount medstore
advair diskus for sale
buy advair diskus without prescription
allegra for sale
buy allegra without prescription
aristocort for sale
buy aristocort without prescription
astelin for sale
buy astelin without prescription
atarax for sale
buy atarax without prescription
benadryl for sale
buy benadryl without prescription
buy clarinex without prescription
clarinex for sale
buy claritin without prescription
claritin for sale
buy flonase without prescription
flonase for sale
buy ventolin without prescription
ventolin for sale
amoxil for sale
buy amoxil without prescription
augmentin for sale
buy augmentin without prescription
bactrim for sale
buy bactrim without prescription
biaxin for sale
buy biaxin without prescription
buy cipro without prescription
cipro for sale
buy cleocin without prescription
cleocin for sale
buy dexone without prescription
dexone for sale
buy flagyl without prescription
flagyl for sale
buy levaquin without prescription
levaquin for sale
buy omnicef without prescription
omnicef for sale
amaryl for sale
buy amaryl without prescription
buy cozaar without prescription
cozaar for sale
buy diabecon without prescription
diabecon for sale
buy glucophage without prescription
glucophage for sale
buy glucotrol without prescription
glucotrol for sale
buy glucovance without prescription
glucovance for sale
buy micronase without prescription
micronase for sale
buy prandin without prescription
prandin for sale
buy precose without prescription
precose for sale
buy cialis professional without prescription
cialis professional for sale
buy cialis soft without prescription
cialis soft for sale
buy cialis super active without prescription
cialis super active for sale
buy cialis without prescription
cialis for sale
buy levitra without prescription
levitra for sale
buy viagra professional without prescription
viagra professional for sale
buy viagra soft without prescription
viagra soft for sale
buy viagra super active without prescription
viagra super active for sale
buy viagra super force without prescription
viagra super force for sale
buy viagra without prescription
viagra for sale
buy celebrex without prescription
celebrex for sale
buy colcrys without prescription
colcrys for sale
buy feldene without prescription
feldene for sale
buy imitrex without prescription
imitrex for sale
buy inderal without prescription
inderal for sale
buy indocin without prescription
indocin for sale
buy naprosyn without prescription
naprosyn for sale
buy pletal without prescription
pletal for sale
buy robaxin without prescription
robaxin for sale
buy voltaren without prescription
voltaren for sale
Home » Featured, Mélissa et les garçons

Mélissa et les garçons, épisode 5 : Shock and Awe!

29 November 2010 3 Comments

Un après-midi de septembre, je débarquais à Bruxelles… petite campagnarde dans la grande ville avec des rêves aussi grand qu’elle. Jamais l’avenir ne m’avait semblé aussi énorme. Tellement énorme que le premier soir, après le départ de mon père venu m’aider pour ranger mon kot, je me mis à pleurer silencieusement devant un coca que j’avais décidé de prendre à la terrasse du Métropole! Le lendemain, j’affrontais mon école.

Il était certain que j’allais faire de grandes choses. Il fallait seulement que je m’accroche cette première année et tout le reste passerait comme une lettre à la poste. A moi les grands reportages, à moi le dévoilement de magouilles/violations des droits humains, les interviews incisives de chefs d’États, à moi la noble mission de l’Information! Mais en attendant, il fallait que je trouve ma place dans cette fourmilière.  C’est sans doute parce que je regardais côté beau temps que je n’avais pas perçu la tempête se préparant dans mon dos.

Deuxième jour, cours de psycho. Toutes les premières candis sont entassées dans l’auditoire. Je trouve une place que je garderai pendant toutes ces années: dernier rang à gauche du premier niveau, en dessous des escaliers. Je m’assieds donc et la première chose que le professeur nous demande est d’écrire nos noms, prénoms, date de naissance et coordonnées sur une feuille. Nous nous exécutons. Mue par je ne sais quelle curiosité, je lorgne sur la feuille de la personne assise à côté de moi et remarque la date de naissance: le 8 janvier. Sans réfléchir je lance: « 8 janvier? Mais c’est le même jour que David Bowie! ». Une voix me réponds : « 22 décembre? Mais c’est le même jour que mon petit frère! ». Je lève la tête et regarde à qui appartient cette voix et « KABOUM !!!». J’étais grillée. La foudre m’était tombée dessus et je n’avais rien vu venir. Devant moi, un grand brun me souriait franchement, l’air complètement amusé par ma remarque. Étaient-ce ces yeux marrons rieurs ? Était-ce teint de porcelaine dont une fille eut pu être jalouse ? Était-ce cette distinction qui émanait au premier coup d’Å“il ? Je ne l’ai jamais su. Par contre, je compris tout de suite que désormais, je ne m’appartenais plus. Il me dit son nom et me demandât le mien, il sortit péniblement, après quelques secondes de réflexions. Un éléphant se promenait dans mon cerveau et il y régnait un bordel intégral. Rassembler mes idées allait tenir de l’exploit! Ensuite, il me demandât où j’habitais. J’essayais de mettre de l’ordre dans le chaos. « Pense. Pense! PENSE !!! ». J’avais oublié le nom du village où j’avais passé les 18 dernières années! Je balbutiais… « Un petit village du Hainaut, tu ne connais sans doute pas ! ». A la troisième tentative, le nom sortit enfin. Pour cette première prise de contact, nous en étions restés plus ou moins là. Je sortis du cours dans la confusion la plus totale. J’étais en proie à l’excitation, une joie presque violente, la peur et une espèce de sombre tristesse qui servait de toile de fonds. Tout cela n’avait même pas pris une seconde! Comment une chose semblable était-elle possible ? Comment un seul regard peut tout envoyer valser ? Comment un inconnu peut soudain devenir la plus précieuse des personnes que vous ayez connu ?

Et c’est ainsi que pour moi démarrèrent de longs, longs, TRES longs mois d’esclavage.

A suivre…

3 Comments »

  • Marie said:

    Et ça, je veux bien le croire…

    😉

  • Un Homme said:

    Aaaah enfin une suite! 😀

    Et comment ne pas penser à l’immortel tube de Steph’ de Monac’ “Comme un ouragan” :p

  • melissa (author) said:

    @Marie : La suite promet quelques moments de magnifique loositude!

    @Un Homme : Hin hin hin!

Leave your response!

Add your comment below, or trackback from your own site. You can also subscribe to these comments via RSS.

Be nice. Keep it clean. Stay on topic. No spam.

You can use these tags:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

This is a Gravatar-enabled weblog. To get your own globally-recognized-avatar, please register at Gravatar.